Recherche partenaire

Je suis à la recherche de partenaires financiers, si vous voulez faire partie de l'aventure, n'hésitez pas à me contacter. Je m'engage à promouvoir votre image de la meilleure façon possible.

vendredi 8 juillet 2022

Canada day

Le week-end dernier avait lieu le Canada day. L'équivalent canadien, en terme de commémoration, de notre 14 juillet. Une belle découverte pour nous autres petits expatriés dans ce grand continent. Les Canadiens sont très patriotiques. Beaucoup ont le drapeau national accroché sur la maison tout au long de l'anée, quand ce n'est pas sur la voiture, ou même sur le fauteuil roulant électrique. Canadien un jour, Canadien toujours. 

Le Canada day commence à minuit avec les feux d'artifices. Pour en profiter, faut se coucher tôt (et mettre le réveil) ou tard, c'est selon (avec quelques bières dans l'estomac pour patienter).

Tout Invermere était réuni sur la butte qui domine le lac et sur les innombrables bateaux du lac pour admirer les feux.

 Un bon quart d'heure de fusées multicolores, des bières, pas mal de cigarettes qui font rire et planer (ici, c'est un peu comme Amsterdam, vous trouvez des magasins de Majijuana à tous les angles de rues). Question fumette, peu importe l'heure de la journée, beaucoup y vont de leur petit joint. "Papa, dis, ça sent quoi, là? Le Monsieur, il a l'air bizarre..."

Pour éviter que les petits se mettent eux aussi à planer rien qu'en respirant l'air local, je les ai rapidement ramenés à la maison. Et puis, fallait dormir un peu vu que le lendemain avait lieu LA parade de l'année.


Pendant une heure, un défilé de toutes les associations locales, avec les trois quarts des habitants habillés aux couleurs canadiennes, un rouge vif avec la fameuse feuille d'érable.






 Je vous laisse imaginer la même chose en France, avec le bleu blanc rouge. On en est loin! On a bien souri quand on a vu les agents locaux défiler avec leur petite bedaine, question fitness, on repassera ;o)

Le reste de la journée, c'est frites, burgers, hot dog et bières. Et puis un petit pétard histoire de... (on parle bien de celui qui fait rire).


Voilà pour le Canada day, prochain topo sur notre première rando bivouac dans les parages, il y a de quoi parler (et rire)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire